Archives du mois Février 2017

La douleur et la pensée en psychosomatique

La douleur et la pensée en psychosomatique

La plupart des psychosomaticiens à Madrid se sont formés à l’école française de psychosomatique, fondée par Pierre Marty, Michel Fain et Christian David.
 
À partir d’une large expérience clinique au sien d’hôpitaux parisiens et de leurs cabinets privés, ces trois pionniers ont découvert les mécanismes à l’œuvre dans les somatisations, où l’on trouve une lésion organique, qui les différencient des phénomènes de conversion classiques, où l’on ne la trouve pas.
 
Désormais les concepts de mentalisation, désorganisation somatique, procédés auto-calmants et pensée opératoire sont entrés dans le langage courant de la psychanalyse. La valeur protectrice de la capacité d’élaboration mentale a été cernée ainsi que les niveaux progressivement plus courts, et dangereux pour la santé du patient, de décharge des tensions internes : notamment le comportement évacuatif et la somatisation.
 
Lors d’un défaut de représentation mental il est commun que le comportement prenne le dessus, et si cette voie s’avère insuffisante il n’est pas rare que les somatisations apparaissent.
 
Anne Maupas, psychanalyste membre de la SPP et psychsomaticienne membre d’IPSO-Pierre Marty, a écrit un article où elle aborde ces questions, notamment la dialectique entre la douleur et la représentation.
 
Aller à l’article.

(0) 20/02/2017 09:36h Psychanalyse à Madrid

Qu’est-ce que le narcissisme ?

Qu’est-ce que le narcissisme ?

Souvent associé exclusivement à un trait psychopathologique de la personnalité, le narcissisme est, en fait, la base fondamentale de tout être humain.
 
L’amour-propre, car il s’agit bien de cela, est le socle sur lequel la vie psychique peut s’édifier, et ce n’est que quand il a été compromis, ou blessé, qu’il engendre des difficultés.
 
Paul Denis, psychanalyste de la Société Psychanalytique de Paris, a écrit un excellent petit livre de divulgation, dans la collection Que sais-je ? de PUF, sur le narcissisme pour éclairer ces questions souvent méconnues.
 
Commençant par un exemple clinique qui illustre les troubles typiquement narcissiques (le cas bien connu du peintre Edouard Manet), il dessine le développement du concept chez Freud ; ses manifestations cliniques ; les liens entre le narcissisme, la sexualité et l’amour ; les expressions perverses du narcissisme ; et l’évolution du concept au sein des différentes écoles de psychanalyse.
 
Sont également traités les indications thérapeutiques des troubles narcissiques ––cure psychanalytique classique, ou psychothérapie psychanalytique–– ainsi que les notions d’identité, résidant au cœur du narcissisme, et souvent d’une forte actualité.
 
Aller au site de PUF.

(0) 08/02/2017 10:13h Livres recommandés sur la psychanalyse, Psychanalyse internationale, Psychanalyste à Madrid